Ski de fond, un sport d’endurance

ski-de-fond-un-sport-dendurance.jpg

L’histoire du ski de fond

histoire-ski-fond.jpg

Le ski de fond est le sport d’hiver le plus pratiqué s’inspirant notamment du saut à ski. Le ski de fond provient des pays scandinaves et serait né à Norvège. A cette époque, le ski de fond était le seul moyen de déplacement rapide pour partir à la chasse. Cette information s’est répandue que le ski de fond s’est étendu jusqu’en Europe Centrale suite à l’intervention des étudiants norvégiens voire jusqu’au continent nord-américain. 

Ces étudiants ont démarré en quelque sorte la valeur et l’importance du ski de fond. Beaucoup de gens s’intéressaient peu à peu à cette activité. Pour apprendre le ski de fond, il faut savoir ses deux techniques à savoir le pas classique et le pas de patins, tous deux recouverts d’un fart de glisse pour qu’il y ait plus de performance. Les courses de ski de fond sont en tout cas de plus en plus reconnues  et deviennent même une passion pour les jeunes.

Un sport bon pour la santé

ski-sante.jpg

Toute activité physique a ses bienfaits sur la santé. Malgré que des fractures, des entorses, des problèmes crâniens peuvent arriver, Le ski de fond plus particulièrement donne  sur le plan mental un sentiment de liberté puisque c’est un sport qui ouvre l’esprit et qui supprime de manière efficace tout ce qui est anxiété, stress, angoisse, dépression, etc…
µEtant également un sport qui demande de la concentration, il améliore ainsi l’équilibre et la maîtrise de soi. Côté physique, le ski de fond règle le rythme cardiaque et diminue les risques d’accidents cardio-vasculaires, mis à part la sollicitation des muscles comme les fessiers, mais particulièrement le dos et les épaules. Il faut croire que le ski de fond est bon pour la santé mais il faut également connaître les éventuels risques en cas d’excès de la pratique de ce sport. Il est quand même à noter qu’avant de pratiquer le ski de fond, il faut toujours demander l’avis d’un médecin pour simple approbation.